Borchert Wolfgang

Ecrivain allemand né à Hambourg en 1921. Durant la seconde guerre mondiale, Borchert aura de nombreux ennuis avec les autorités du Troisième Reich. Emprisonné à plusieurs reprises, malade, il passera les dernières années de sa vie cloué au lit, écrivant avec acharnement poèmes, récits poignants et une pièce de théâtre (Devant la porte) qui connaît un succès extraordinaire. Mort à 26 ans, Borchert est l’auteur d’une oeuvre de révolté que l’on redécouvre aujourd’hui.

 

Bibliographie :

traductions en français

  • Hambourg in les Temps modernes, août-septembre 1949.
  • Devant la porte, Buchet-Chastel, traduction de Jean-Blaise Oppel,1962.
  • Morceaux choisis,traduction de Jean-Blaise Oppel, Buchet-Chastel, 1963.
  • Lettres de Russie (et autres poèmes), édition bilingue, version française et postface de Jean-Pierre Vallotton, Arfuyen, 1990.
  • Dialogue sur les toits, in La Nouvelle Revue française n° 449, juin 1990, traduction de Jean-Pierre Vallotton.
  • Chère nuit gris-bleu, récits, traduction et postface de Jean-Pierre Vallotton, Jacqueline Chambon 1995 et Le Rouergue, 2006.
  • Rêve de lanternes et autres poèmes, édition bilingue, version française de Jean-Pierre Vallotton, Tétras Lyre, 1998.
  • Dehors devant la porte, théâtre, traduction de Pierre Deshusses, Jacqueline Chambon, 1997.