Brogniet Eric

eric brogniet

 

 

 

 

 

 

 

 

Né le 16 août 1956 à Ciney en Belgique. Fondateur et directeur de la revue de poésie « Sources » (1987-2000) et de la collection « Poésie des Régions d’Europe » (1988-2000), il fut conseiller littéraire à la Maison de la Poésie de Namur, de 1987 à 2000 où il a organisé de nombreuses lectures, rencontres et colloques littéraires de haut niveau. De 2000 à 2003 il a été chargé de la politique des Lettres et de la Lecture publique auprès du Ministre des Arts, des Lettres et de l’Audiovisuel de la Communauté Wallonie-Bruxelles. Il est aujourd’hui Directeur de la Maison de la Poésie et de la Langue française à Namur et du Festival international de la Poésie Wallonie-Bruxelles. Il a reçu de nombreux prix littéraires en Belgique comme en France.

 

Bibliographie :

Poésie :

  • Femme obscure, Paris, La coïncidence ; Le Pont de l’Épée, 1982.
  • Terres signalées, Paris, Saint-Germain-des-Prés, 1984. Coll. Poésie sans frontière.
  • Le feu gouverne, Lausanne, L’Age d’Homme, 1986.
  • Usage du rêve, Valenciennes, Centre Froissart, 1987. Coll. Cahiers Froissart ;110.
  • Les jardins de Monet, Amay, L’Arbre à Paroles, 1989. Coll. Buisson ardent.
  • Asturies couleur du temps, Mortemart, Rougerie, 1989. Coll. Poésie présente.
  • Visage de Jeanne Modigliani, Alghero (Sardaigne), Nemapress Éd., 1990. Version en italien.
  • Cryptographie solitaire des astres, Châtelineau, Le Taillis Pré, 1990. Coll. La Main à Plume. Dessins d’André Miguel.
  • Nicolas de Staël, le vertige et la lumière, Strépy-Bracquegnies, Galiena, 1991.
  • Surgissements, éditions Tétras Lyre, Soumagne, 1993.
  • L’Atelier transfiguré, Paris, Le Cherche-Midi, 1993.
  • Transparences, Bruxelles, Les Eperonniers, 1992.
  • Eblouie, traversée, Amay, L’Arbre à paroles, 1995. Coll. Buisson ardent.
  • L’ombre troue la bouche, Amay, L’Arbre à Paroles, 1996. Des oracles des muets, Amay, L’Arbre à paroles, 1996.
  • La tentation de Saint Antoine, Namur, Sources, 1996.
  • La nuit foudroyée, Vaison-la-Romaine, Editions Le Geai Bleu, 1997. Coll. Bibliofil.
  • Dans la chambre d’écriture, Lausanne, L’Age d’Homme, 1997. Coll. Contemporains.
  • L’agonie au calvaire, Namur, Editions de l’Acanthe, 1998.
  • Célébration de la lumière, Amay, L’Arbre à Paroles, 1999. Coll. Le Buisson ardent.
  • Rhétorique de Sade, Amay, L’Arbre à paroles, 2000. Coll. Textimages. Gravures originales de Jean-Claude Simus,
  • Nos lèvres sont politiques, éditions Tétras Lyre, Soumagne, 2000.
  • Autoportrait au suaire, l’Age d’Homme, 2001.
  • Poésies I et Poésies II , Amay, L’Arbre à paroles, 2002. Deux tomes.
  • Mémoire aux mains nues.
  • Une errante intensité, Ed. Le Cormier, 2001 et 2003.
  • Celle qui s’est levée avec le soleil, Amay, L’Arbre à paroles, 2004. Vignette de couverture de Roland Castro.
  • Un automne à Ljubljana, Colommiers (France), Editions Encres vives, 2004. Coll. Lieu.
  • Parole et empreinte, livre d’artiste, avec Roland Castro, TranSignum, 2004.
  • La passagère, livre d’artiste, avec Thierry Le Saëc, Rennes, éditions Dana, 2004.
  • La nuit incertaine, (trad. néerlandaise Jan Miskijn, livre d’artiste avec Luce), Cleeren, TranSignum, 2004 ; version anglaise de Patrick Williamson, 2005.
  • La lecture infinie, Trois-Rivières (Québec) ; Amay (Belgique), Ecrits des Forges ; L’Arbre à Paroles, 2005.
  • Ulysse, errant dans l’ébloui, 2005, in : Trans-ports poétiques, n° 5, « Du côté de Carthage » : dossier coordonné par Jalel El Gharbi.
  • Sous un ciel infini d’inquiétude,Bruxelles, Editions Liaisons, 2005. In : Revue Liaison, n° 24. (Distr. Aden Diffusion).
  • Cibles, Poèmes et DVD, livre d’artiste avec Alain Fleurent, Trois-Rivières (Québec), Atelier Presse Papier, 2006.
  • Géométries de la fièvre, avec des photographies de J. Leurquin, Hayez, 2007.
  • Ce fragile aujourd’hui, Ed. Le Taillis Pré, 2007.
  • Le centre n’est rien. Sofia (Bulgarie), Editions Pet Plus, 2008. Anthologie poétique en bulgare. Poèmes traduits par Andreï Manolov. Ce choix de poèmes, d’une centaine de pages, a été opéré par le traducteur bulgare de St John Perse, Andreï Manolov et publié en bulgare par les éditions Pet Plus. Le choix a été réalisé d’après les deux volumes de Poèmes I et Poèmes II (éd. L’Arbre à Paroles, 2000).
  • À la table de Sade, Le Taillis Pré, 2012. (Erotik).

Essais critiques :

  • Jean-Louis Lippert : approches du narrateur en aède, athlète et anachorète, Ed. Luce Wilquin, 2003
  • La poésie arabe contemporaine : vers un nouvel humanisme ?, La Renaissance du Livre, 2001.

Anthologies :

  • Son œuvre poétique 1982-2000 a paru en deux tomes aux Ed. L’Arbre à Paroles, 2002.
  • Une autre importante anthologie de son oeuvre paraît en avril 2008 en bulgare, à Sofia, dans une traduction d’A. Manolov.

 

Site web de l’artiste: ADRESSE DU SITE WEB