Dejace Chantal

La gravure telle que la pratique Chantal Dejace se construit toujours à partir du visible. La courbe d’une tige. Le profil d’un fruit. L’ombre d’un corps. La découpe d’un horizon. Le doux balancement des collines et des vallées.
Vient alors le plaisir sensuel et sans cesse renouvelé de transformer la matière, de jouer avec elle, d’en explorer les ressources, les territoires. De découvrir les ressorts insoupçonnés du métier. Le grain d’un papier, le jeu de la lumière sur ses accidents, la subtile nuance d’un ton, les secrets avatars de l’encre, la chaleur d’un trait. Un réseau délicat et complexe des liens et des équilibres qui n’exclut pas l’expression des déchirures et des tensions.

 

Bibliographie:

Aux éditions Tétras Lyre:
Miroirs,2006