Hollan Alexandre

hollan1.jpg.tb

 

 

 

 

 

Alexandre Hollan, peintre d’origine hongroise, né à Budapest, vit depuis 1956 en France. Il s’est formé à l’Ecole des Beaux-Arts et aux Arts Décoratifs de Paris pendant une dizaine d’années. Aujourd’hui, il passe plusieurs mois par an, seul dans la nature, à observer, étudier et dessiner des arbres. Il interroge le mystère du regard et de la couleur à travers deux grands thèmes : les arbres et les « vies silencieuses ». Dans cette recherche ses notes accompagnent et éclairent son travail sur le motif.
Depuis les années 80, pendant les quatre mois d’été dans le Languedoc, il continue son travail sur les arbres et passe le reste du temps dans son atelier à Paris et à Ivry.
Plus de 70 expositions personnelles ont eu lieu en France et à l’étranger (exposition Morandi-Hollan au Musée Jenish en Suisse, Musées de Pau, de Sens, de Siegbourg, Musée Vasarely, et Musée des Beaux-Arts de Budapest en 2011, etc.) Plus de 40 livres d’art et livres d’artiste ont été publiés (J. Ancet, Y. Bonnefoy, Ph. Jaccottet, L. Mizon, S. Stétié, etc.).
Ses oeuvres sont visibles dans les collections publiques en France et à l’étranger (Centre Pompidou, Musées de Sens, de Montpellier, de Vevey, de Bellinzona, Musée des Beaux-Arts de Budapest, Kunsthaus de Zürich, Musée Morandi de Bologne etc.) et dans de nombreuses fondations et collections privées.

 

Bibliographie :

  • Je suis ce que je vois (Le temps qu’il fait, tomes 1 et 2, 2005)
  • La journée d’Alexandre Hollan (Monographie d’Yves Bonnefoy, Le temps qu’il fait, 1995)
  • L’autre côté de l’ombre (Sur des textes de Corinne Hoex, Tétras Lyre, 2012)

 

Site web de l’artiste: Alexandre Hollan