Seuphor Michel

Pseudonyme de Ferdinand-Louis Berckelaers (1901-1999) (Seuphor est l’anagramme d’Orpheus). Après la première guerre, il participe activement aux revendications flamingantes. Il fonde la revue “Het Overzicht”, organe de combat culturel et politique.Fixé à Paris en 1925, il crée les revues “Les documents internationaux de l’esprit nouveau” puis “Cercle et carré”. Après la seconde guerre mondiale, il devient l’un des principaux théoriciens de l’art moderne.

Bibliographie :

Aux éditions Tétras Lyre:

Autres publications:

  • Les éditions Rougerie ont entrepris l’édition des oeuvres poétiques complètes (15 volumes prévus).
  • Diaphragme intérieur et un drapeau, Les Écrivains réunis (Armand Henneuse et Lucien Scheler), Paris, 1926
  • Lecture élémentaire, Les Écrivains réunis, Paris, 1928
  • La Vocation des mots », Hanc, Lausanne, 1966
  • Gosp et Cosnops, Convergence, Nantes, 1984
  • Le jardin privé du géomètre, Rougerie, Paris, 1988
  • Falaise et le Grand Pacifique, Rougerie, Paris, 1992
  • Musique à Dhiananda, Rougerie, Paris, 1996
  • Ciel neuf, Jean-Michel Place, Paris, 1985

 

Site web de l’artiste: ADRESSE DU SITE WEB