Welter René

rene_welter
René Welter est né le 30 mai 1952. Il vit au Grand-Duché de Luxembourg. Professeur au Lycée Technique Nic Biever et à l’Université du Luxembourg, il est l’auteur d’une thèse de doctorat consacrée à Paul Éluard. Il est secrétaire de la revue Estuaire. Ses textes et recueil ont été traduit en italien, en russe, en macédonien, en allemand, en anglais, et en luxembourgeois.

 

 

 

 

 

 

 

 

Bibliographie sélective :

Aux éditions Tétras Lyre:

Autres publications:

  • Ce qui d’eux en nous crie encore, Rougerie, Mortemart 1991.
  • On écrit toujours les mains nues, suivi de Le cycle du pavot et de Mayence HNO-G707 ou le soleil excavé, Rougerie, Mortemart 1993.
  • Un mot à la limite, un recueil de 130 pages, avec trois encres de Chine de Roger Bertemes; traduction allemande par Rüdiger Fischer, traduction anglaise par Janine Goedert, éditions En Forêt,Sulzbach,novembre 2004.
  • Minette, à ciel ouvert, avec Lucien Blau (volet historique) et Guy Conrady (photographies) éditions Schortgen, septembre 2005.
  • Feuillets de plomb, traduction en allemand par Yves Schmartz, Alpha Presse, Sulzbach, 2008.
  • A main courante, livre d’artiste, avec 7 estampes originales de Dacos, La Lettre Douce, Liège, 2008.

 

Site web de l’artiste: http://lapoesiequejaime.net/welter.htm